Un souvenir ancien

fleursdu16juin2019

Pente du Carlit

En sa lente ascension

Effleure Liberté

 

Les souvenirs perdurent avec leur lot de joies.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Un matin comme tout autre

matindu11juin2019

En ce matin vert – oppressant

Chasse ces fioritures colorées – conjugue le présent

Entre noir et blanc appréhende les gris

Efface vert-bleu, tendres, nuit, sombres et clairs lumineux

Juste encre de chine noire à grise transparence

Combien de temps pour voir les verses des socs déchirants

Étaler sur le sol la terre ravagée sèche et vidée de toute vie

Combien de temps encore

Pour prendre le chemin des arbres et les longs sentiers tapissés de sauvages

Pense la lenteur de la respiration

Comme un acte précieux qui rythme l’avancée

Redécouvre la vie dans ses accords parfaits

Les espaces partagés

Et

Le goût délicieux de la fraise des bois…

 

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Balade en campagne

perdrixchemin06mai2019

 

#haiku #bonjour #Uzès #saint-siffret

 

Au cœur du chemin

Deux perdrix se promènent

Saint-Siffret siffle

 

 

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Sous Les Jupes Des Papaveraceae

souslesjupesdescoquelicots

 

#haiku #bondimanche #bonjour

La Transparence

Vue Sous Les Coquelicots

Vision Commune

 

Cliquez ici

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le droit de changer d’avis et de comportement

lumieresdu02mai2019

 

Lumières volées

Importance des ombres

Soudain les rayons

Perçant les vitres dépolies font jaillir et onduler sur les vieux murs

Comme une douce vibration

Et dans un lent mouvement

Cette métamorphose de l’invisible.

Je me souviens

De la fraîcheur du vent un soir de Juin dans la cour de l’Évêché.

De l’odeur de la tourbe piétinée par les danseurs.

Du vol des lucioles sur la promenade Racine.

 

Et du haut de la tour Fenestrelle un choucas nous ignore.

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Aérien Samedi

samedi101118

Surfaces emmêlées

Volent feuilles d’automne

Joue martin-pêcheur

 

Ah! Et rien samedi?

Si Si

Contempler l’ampleur de la brume

lentement se détacher des arbres

voir les gouttes heurter le sol

Écouter l’air qui siffle dans ma gorge

Inspirer

Sourire

Peindre le ciel en bleu

Fuir l’immobilisme et partir

En crachant son bonheur

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Camargue

fosflamand

De l’élégance des flamingos

absorbés dans leur recherche

A l’élégance des grues

Un monde qui se dégrade

Suis je un flamant rose?

Oui

Inéluctable?

Peut être pas mais le chemin est long

 

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Marines de l’hôtel des consuls

marines2004

Deux mille quatre une date comme une autre non pas vraiment

une exposition

organisée à Uzès au sein de l’hôtel des consuls.

Pourquoi cette lumière?

La dépression vive ce moment?

Une découverte qui éclaire?

La lumière est venue d’une nouvelle activité?

Bénévole parce que incapable d’envisager

un échange d’argent

avec un travail

juste l’activité

je vais réfléchir encore comment traduire les pensées qui m’assaillent et veulent être mise en avant le soucis est de savoir si cela

est intéressant

mais en posant cette question je prends conscience de la complexité de l’utilisation du clavier et du  partage de ces pensées je vais partir dans l’Aubrac bientôt c’est décidé

deux mille dix Neuf sera dans le Cantal

face à une solitude relative mais

présente et recherchée afin d’en mesurer les effets

sur la peinture le dessin et quelques essais à l’écriture mes relations avec l’autre me permettant d’appréhender la désertification de l’entourage avec sérénité les quelques rencontres en ces nouvelles contrées laissent présager de multiples possibilités de nouveaux contacts riches alors

passer à une autre vitesse de vie

peser le poids

du trait

du pinceau

du mot

avant de les poser ou bien simplement les laisser jaillir et en mesurer consciencieusement l’apport sur la feuille la toile l’écran j’espère en la solitude pour enrichir ces

réflexions et le résultat

avec impatience le départ s’approche vers les paysages blancs en cette saison

PS:   à ceux que je côtoie presque quotidiennement vous allez me manquer mais je ne serai pas si loin et vous viendrez découvrir

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Retour pour utilisation

chaisesboulbon

Deux chaises un rayon de lumière

des pensées des livres

Emprunter un nouveau chemin

L’aventure de la solitude relative

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Tous les matins

touslesmatins

Tous les matins le même spectacle, le même paysage qui change sans cesse au gré des saisons, mais qui reste identique dans sa composition. Certes les arbres grandissent s’étirant chaque jour un peu plus vers le ciel comme dans une course vers le zénith. Les herbes dans le pré selon les espèces gagnent du terrain sur les autres ce qui donne un camaïeu de verts sans cesse bouleversé, derrière la rangée d’arbre un champ de céréales qui selon les années est rempli de soleils ou bien d’une blonde chevelure qui oscille dès la moindre brise. En cette saison les rouges, les jaunes, les bruns envahissent les dégradés de vert. Seuls les cyprès pointant vers le ciel gardent ce vert si caractéristique. Dans tous ces changements il faudrait inclure les sons, essentiellement le chant des oiseaux qui varie selon les saisons jusqu’à presque disparaitre en plein cœur de l’hiver, comme si l’hiver pouvait avoir un cœur. Ça se saurait.

Bref! Tout ça pour exprimer cette sensation d’immobilisme face a ce paysage toujours en mouvement et toujours figé.

Parfois le nomadisme me manque.

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires