Tous les matins

touslesmatins

Tous les matins le même spectacle, le même paysage qui change sans cesse au gré des saisons, mais qui reste identique dans sa composition. Certes les arbres grandissent s’étirant chaque jour un peu plus vers le ciel comme dans une course vers le zénith. Les herbes dans le pré selon les espèces gagnent du terrain sur les autres ce qui donne un camaïeu de verts sans cesse bouleversé, derrière la rangée d’arbre un champ de céréales qui selon les années est rempli de soleils ou bien d’une blonde chevelure qui oscille dès la moindre brise. En cette saison les rouges, les jaunes, les bruns envahissent les dégradés de vert. Seuls les cyprès pointant vers le ciel gardent ce vert si caractéristique. Dans tous ces changements il faudrait inclure les sons, essentiellement le chant des oiseaux qui varie selon les saisons jusqu’à presque disparaitre en plein cœur de l’hiver, comme si l’hiver pouvait avoir un cœur. Ça se saurait.

Bref! Tout ça pour exprimer cette sensation d’immobilisme face a ce paysage toujours en mouvement et toujours figé.

Parfois le nomadisme me manque.

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Reprise

gourdouze

Ceci n’est pas une coquille

Aucune erreur décelée dans le texte

Une Saint Jacques

Santiago

Sur un mur

Face à la mer

Plein sud

Face au soleil

Des traces

Usé le granit devant le bassin

Je  me penche et prends plein la bouche du froid glacial de l’eau

Les flancs du Lozère

Se jeter dans le vide

Dévaler en trombe vers Le Luech

Cascades

Et

Autres gours

Les plus sauvages des truites

Immobiles

à

Contre-courant

Surveillent sa limpidité

Traits noirs filants

Sous le bloc de granit le plus proche

Lorsque dérangées.

Merveilleux Trenze

Surplombant

Ces instants…

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

abondance?

tas-de-grains

des grains dans le silo

des grains qui s’amoncellent

des grains en tas

des grains tressés dressés froissés

comme des fraises dans un panier

mais sans le jus rouge qui glisse entre les brins d’osier

juste une fine poussière qui se pose dans tous les replis

qui sèche les poumons jusqu’à l’essoufflement

qui ferme la parole

les yeux

lui.

 

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

PAS EN MON NOM

pas en mon nom

Pas en son nom

Pas en mon nom

Juste respecter l’Humain

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

GRILLAGE

Quand se lève le voile

A la découverte du regard

de la surprise à la Connaissance

 

Levier de grillage

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

oeil

l'oeildevalou
En la lentille a la poire
la douceur du fruit se goutte
le regard en extravision
ponctuant les agapes
en la le pont
la douceur du regard
traduit l’amitié
et conserve le gout
de la confiture de vieux garçon

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

DES COLONNES DE COULEUR

Colonnes multicolores

Fendus les nuages ​​dévoilent un bleu

les gris Lentement

vers l’horizon.

Belle journée à tous.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire